Imprimer

Haïti : Une promenade à la mer, un espace d’intégration

on 26 Avr, 2017
0
0
0
s2sdefault

Port-au-Prince (Haïti), 21/04/17. Sr. María Consuelo Gómez Botero.- L’école Saint Charles Borromée de Port-au-Prince (Haïti) organise annuellement une promenade au bord de la mer pour ses 64 élèves handicapés. Les élèves de Rhétorique (classe de Première en France), qui sont les parrains de ces enfants, des volontaires, des professeurs, des sœurs et de personnel logistique les ont accompagnés pour cette activité. Cette année, la première semaine de la Pâques a été choisie pour la réalisation de cette sortie.

Sr. Gloria Inés González, directrice de l’école, cherche à intégrer les enfants handicapés vivant aux alentours de l’école. Pour y arriver elle a créé le Programme d’Incapacité de Développement Intellectuel (IDI), leur permettant de s’intégrer aux différentes activités scolaires. Les enfants les moins touchés par leur handicap sont intégrés aux cours, les autres ont leur propre salle de classe et un professeur responsable de leur accompagnement. L’école a proposé à 64 étudiants des dernières années devenir les parrains de ces enfants ; cela a été le début du Projet « Ti’ frèm » (Mon petit frère en créole), qui permet l’engagement des élèves plus grands pour l’accompagnement des plus petits. Le projet est une réussite : les adolescents gagnent en responsabilité et participation tandis que les petits trouvent de l’affection et de l’aide.

Mais la solidarité ne s’arrête pas là. Un pasteur protestant, d’origine américaine, met à disposition de l’école sa plage privée à Kyona Beach. Les volontaires de l’école, les professeurs, les sœurs et le personnel logistique participent aussi à cette chaîne d’aide. Tous se mettent au service de ces enfants favorisant la participation, la détente et la récréation. Cela a été une journée merveilleuse : une baignade à la mer, des jeux avec le sable, le partage d’un repas... pour plusieurs cela était une première. En fin d’après-midi, la troupe est rentrée à l’école où les parents attendaient leurs enfants, après une journée de rêve. Nous remercions tous celles et ceux qui ont rendu possible cette rencontre qui nous a permis d’être témoins de la joie des plus petits.

myFlickr