Lectio Divina : Solennité de l'Ascension du Seigneur. Cycle B

on 13 Mai, 2021
Affichages : 1380

Kuttikad (L'Inde), Sr. Daisy Rose Peenikaparamban, 16 mai 2021.- Lorsque Jésus eut monté au ciel, les disciples reçurent le pouvoir de proclamer l'Évangile.

Télécharger en PDF: 
Lectio Divina 16-05-2021 fr Download

EVANGILE

Marc 16, 15-20

15 Et il leur dit : « Allez dans le monde entier et proclamez l’évangile à toute la création. 16Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. 17Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons, ils parleront en langues nouvelles ; 18ils saisiront des serpents avec leurs mains, et s'ils boivent quelque poison, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades et ceux-ci seront guéris ». 19Après leur avoir parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. 20Pour eux, ils s’en allèrent prêcher en tout lieu et le Seigneur agissant avec eux et confirmant la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

ANALYSE DU TEXTE 

L'épisode de l'ascension de Jésus au ciel est un moment de départ, un événement conclusif qui était nécessaire afin de pouvoir recommencer. Ce n'est pas un hasard si cet événement constitue non seulement la fin des Évangiles, mais aussi le début des Actes des Apôtres. C'est un événement vivifiant, précisément parce qu'il nous permet de dire aurevoir à ce qui s’est passé. Pour l'année liturgique, c'est un joyeux point culminant et pour le Nouveau Testament, la fête de l'Ascension fait partie intégrante de l'événement pascal.

La liturgie de cette année prend le texte de l'Évangile de Marc, qui raconte l'envoi missionnaire de ses disciples et leur soif de l'accomplir.

Il y a trois vérités que la solennité de l'Ascension défend :

  1. Jésus est monté au ciel et est assis à la droite du Père.
  2. Tout comme Jésus a été reçu par la droite de Dieu, nous aussi nous serons reçus par Lui.
  3. L'Ascension de Jésus montre la mission évangélisatrice de l'Église. L'Église existe pour évangéliser. EN

Ce texte met l'accent sur la responsabilité missionnaire des croyants. C'était le dernier commandement du dernier testament du Seigneur ressuscité avant l'Ascension. Les disciples du Christ cherchent à évangéliser le monde entier, en commençant par leur propre cœur. En continuant à le porter dans leur cœur et à le proclamer au monde, les disciples sentiront la présence du Seigneur avec eux et, à leur grande surprise, ils verront qu'ils sont eux aussi capables d'accomplir les mêmes prodiges que Jésus. Le Seigneur est monté au ciel, mais pour le rendre présent sur terre, il doit être proclamé. Si les disciples ne veulent pas se sentir seuls et abandonnés, ils doivent porter le message de l'Évangile au monde entier. Si l'Évangile est prêché, il permettra aux chrétiens de ne pas se sentir seuls et leur conférera des pouvoirs inattendus.

Ce passage de l'Évangile est entouré de verbes de mouvement : Va, Prêche... Jésus les invite à sortir. Et finalement, les disciples montrent qu'ils acceptent cette invitation de Jésus par le fait qu'ils se mettent en route et commencent à prêcher. Il se produit un changement dans leur vie et ils recommencent de nouveau à se mettre en route en acceptant l'appel à la mission.

(V.15-16) : Nous pouvons remarquer dans ces versets que l'appel à la mission inclut la tâche de baptiser. Le mot « Évangile » ne se réfère pas seulement à une doctrine, mais à la personne même de Jésus. Ainsi, « prêcher l'Évangile » signifie annoncer la personne de Jésus de manière efficace. Le baptême devient ainsi le moyen de faire l'expérience du Christ, surtout pour ceux qui n'ont pas eu une rencontre directe avec l'événement de Jésus-Christ.

(V. 17-18) : Au cours de son ministère terrestre, Jésus envoie ses disciples dans le monde pour prêcher, et leur donne le pouvoir de chasser les démons et de guérir les malades (Lc 10, 1-10). Quand Jésus était sur le point de partir vers son père, il confirma ce pouvoir à ses disciples avec toute son autorité. Ainsi, les missionnaires de l'Évangile ont pu accomplir des signes qui corroboraient sa parole. Le pouvoir de Jésus contre la force du mal était le cadeau fait aux disciples. C'est donc la garantie que les missionnaires seront sous la protection du Seigneur ressuscité qui sera toujours avec eux. Cette union avec Jésus s'exprimera par des signes concrets, qui se communiqueront là où ça semble impossible ; ils seront capables d'entrer dans des contextes inconnus,  ils habiteront dans des cultures qui semblent lointaines;  ils seront capables d'affronter les serpents, de faire face à la malice et à la calomnie, et ils ne seront pas touchés par le poison que les ennemis mettront dans leur vie et dans la vie de la communauté ; ils soigneront les malades, apporteront du réconfort, et guériront les blessures d'un monde déchiré par la haine et l'égoïsme.

(V.19) : Le départ de Jésus a été un moment de transition pour l'Église, le passage de la gloire de la Résurrection à la puissance de l'Esprit Saint. « Il s'est assis à la droite de Dieu ». Il s'agit d'une expression qui fait symboliquement référence à l'entrée de Jésus dans la présence de Dieu. « A la droite » est une expression de l'Ancien Testament qui signifie une autorité partagée (Psaume 110, 1). Jésus, assis à la droite de Dieu, devient l'espoir de tous ceux qui, en obéissant à sa mission, annoncent la Bonne Nouvelle au monde entier.

(V.20) : Deux dimensions sont ici présentes. Les apôtres sont envoyés en mission et Jésus sera toujours avec eux. Ce changement est aussi accompagné d’une promesse : même lorsque les disciples pensaient qu'ils devaient affronter seuls les événements du monde, le Seigneur agit avec eux. Certes, le contexte est différent, mais Jésus ne les abandonne jamais !

 MÉDITATION

  1. Lorsque quelqu'un nous quitte, nous éprouvons généralement un profond sentiment d'absence. Lors de l'Ascension, Jésus part, mais en réalité, il reste avec eux. En entreprenant sa mission de prêcher l'Évangile, il ne nous abandonne jamais. Dans le verset précédent, Jésus avait réprimandé les apôtres pour leur manque de foi (v. 14). Pourtant, malgré cela, il les a chargés de proclamer la Bonne Nouvelle au monde entier. C'est un encouragement pour nous, car les témoins de l'Évangile ne sont pas parfaits.
  1. Avant de monter pour prendre « sa place à la droite de Dieu », Jésus confit sa mission salvatrice de « prêcher l'Évangile » aux disciples. Lorsque l'évangile est effectivement prêché par « ceux qui croient », il est toujours accompagné de signes.
  1. Jésus leur dit que le témoignage qu'ils rendront aura des effets assez spectaculaires, comme aider les gens à vaincre le démon, leur apporter la paix et leur donner la santé. Des choses se produisent lorsque nous croyons en la puissance du Seigneur. Une foi forte peut nous permettre d'affronter et de surmonter des difficultés qui dépassent nos capacités.
  1. L'Ascension marque la fin de la présence visible de Jésus auprès des disciples, mais il est toujours avec eux y travaille avec eux. Parfois, nous pouvons faire l'expérience que la mort n'est pas la fin de la présence d'une personne importante pour nous. Nous ressentons leur présence invisible et l'influence d'un parent, d'un ami ou d'un leader peut nous inspirer même après sa mort. 
 

INTERIORISATION

  1. Quelle est votre disposition pour l’annonce de l'Évangile aujourd'hui ?

  2. Quels signes vous accompagnent lorsque vous annoncez la Bonne Nouvelle ?

 

PRIÈRE  

Seigneur Jésus-Christ, juste avant ton Ascension au ciel, tu as demandé à tes apôtres d'être tes témoins jusqu'aux extrémités de la terre après avoir reçu l'Esprit Saint. Que je sois moi aussi inspiré par Toi pour répandre le message de l'Evangile en paroles et en actes, selon ta volonté en moi, et que je le fasse avec sagesse et joie, avec Ton aide, Ta direction et Ta grâce ! Et puissé-je, en me souvenant de ce glorieux événement, rechercher les choses d'en haut, celles du Ciel, où Tu demeures et es assis à la droite du Père.

CONTEMPLATION  

Je contemple en silence la présence du Seigneur. « Les disciples allaient prêcher partout, et le Seigneur était avec eux et confirmait leur parole par les signes qui les accompagnaient » Je laisse cette phrase envahir les profondeurs de mon être et je laisse ses mots résonner en moi ... J'apprécie le rythme de sa proximité parfaite ... et ses mains qui travaillent puissamment en moi ... 

ENGAGEMENT  

Je témoignerai de la présence de Jésus à travers….