II Dimanche d'Advent. Cycle A

on 01 Déc, 2022
Affichages : 609

Bangalore (Inde), Sr. Daisy Rosa Peenikapramba, 4 décembre 2022.– La proclamation de Jean-Baptiste.

 

PRIERE D'OUVERTURE

Dieu tout-puissant et miséricordieux, pendant que nous attendons, dans l'espoir d’accueillir ton Fils bien-aimé, que rien de ce monde ne devienne une pierre d'achoppement sur notre route vers toi. Ouvre nos cœurs et nos esprits à la sagesse de ta parole « Jésus-Christ ». Nous faisons cette prière par Jésus-Christ notre Seigneur, Amen.

LECTURE DE L'EVANGILE

Matthieu 3 : 1-12

En ces jours-là, paraît Jean le Baptiste, qui proclame dans le désert de Judée : « Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » Jean est celui que désignait la parole prononcée par le prophète Isaïe : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.

Lui, Jean, portait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins ; il avait pour nourriture des sauterelles et du miel sauvage. Alors Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain en reconnaissant leurs péchés.

Voyant beaucoup de pharisiens et de sadducéens se présenter à son baptême, il leur dit : « Engeance de vipères ! Qui vous a appris à fuir la colère qui vient ? Produisez donc un fruit digne de la conversion. N’allez pas dire en vous-mêmes : “Nous avons Abraham pour père” ; car, je vous le dis, des pierres que voici, Dieu peut faire surgir des enfants à Abraham. Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres : tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu.

Moi, je vous baptise dans l’eau, en vue de la conversion. Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient dans sa main la pelle à vanner, il va nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera son grain dans le grenier ; quant à la paille, il la brûlera au feu qui ne s’éteint pas. »
 

MEDITATION

« Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. » « Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers »

La vie de Jean-Baptiste a été nourrie d’une passion ardente : montrer aux autres Jésus-Christ et l'avènement de son Royaume, « Une voix crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. » Avec l'Avent, nous commençons une nouvelle année liturgique, un nouveau chemin de foi, qui d'une part, commémore l'événement de Jésus-Christ et d'autre part nous conduit vers une plus grande plénitude.

Arrêtons-nous brièvement sur la personnalité de Jean-Baptiste, le précurseur du Christ, un homme avec qui nous méditons particulièrement le deuxième dimanche de l'Avent. Si Marie est la femme de l’Avent, Jean-Baptiste est l'homme de l’Avent.

Jean portait des vêtements en poil de chameau avec une ceinture en cuir autour de sa taille ; sa nourriture était de sauterelles et de miel sauvage. Quand on regarde Jean, il n'y a rien d'attirant en lui. Il n'était ni bien habillé ni instruit. Nous ne savons pas s'il avait une maison à lui, il vivait dans le désert, il ne faisait jamais de gros repas, il mangeait des sauterelles et du miel.

Il semblait avoir vécu seul, oui, seul avec son Dieu. Il n'avait qu'un seul but, le but pour lequel il a été envoyé : être le précurseur du Messie. C'était sa seule mission, rien d'autre n'avait de l'importance. Ainsi, il ne s'est jamais inquiété de vivre dans une maison sûre et confortable, ni de la nourriture des amis ou de la famille. Il avait une vision et une mission et il l'a vécue fidèlement jusqu'à la fin : «Produisez donc un fruit digne de la conversion.

N’allez pas dire en vous-mêmes “nous avons Abraham pour père” car, je vous le dis : des pierres que voici, Dieu peut faire surgir des enfants à Abraham » « Déjà la cognée se trouve à la racine des arbres : tout arbre qui ne produit pas de bons fruits va être coupé et jeté au feu »
 

"Dieu est capable de faire surgir des enfants à Abraham même à partir de ces pierres." Ces paroles de Jean-Baptiste semblent provenir de la frustration plutôt que de la colère. Il réprimande ces hommes savants et observateurs de la loi, les scribes et les pharisiens, pour leur manque de compréhension. Tous deux sont les fils et chefs d'Israël. Ancrés dans la loi, ces hommes connaissent les prophéties, font confiance aux promesses et attendent la rédemption. En ce moment même, la rédemption promise est sur le point d’advenir, mais, malgré qu'ils se retrouvent face à face avec elle, ils ne reconnaissent pas le don de la visitation de Dieu.

L'Avent est un temps qui nous aide à ressembler à Jean-Baptiste. Qu'il nous rappelle que nous sommes des personnes à qui Dieu a fait tant de dons. Mais nous nous trouvons un peu satisfaits de nous-mêmes, confiants dans le fait que nous sommes baptisés, confirmés, mariés, consacrés ou oints ? Nous supposons que tout va bien parce que nous sommes chrétiens ? Le Seigneur veut que nous soyons pleinement vivants, que nous pratiquions la foi et que nous gardions le cœur pur.

Le temps de l'Avent nous invite à examiner nos vies. Nous préparons nos cœurs pour "Celui qui vient"; Celui qui a entendu les paroles de Jean et a agi en conséquence, reçois un "baptême du Saint-Esprit et du feu".

Les Écritures utilisent souvent l'image de pierres représentant notre vocation dans le cadre de l'édifice de Dieu. Vous êtes... édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, le Christ Jésus lui-même étant la pierre angulaire » (Eph 2 :19-20 ; voir aussi 1 Co 3 :10ff.). Pierre a été appelé le roc sur lequel l'Église serait édifiée (cf. Mt 16, 18), et nous sommes nous-mêmes ces mêmes pierres. La foi d'Abraham demeure ferme dans l'édification du peuple saint du Christ, l'Église. Il nous appartient d'être ferme et forts dans notre foi, d'être des pierres qui crient de gratitude et de louange (cf. Lc 19, 40).

« Je vous baptise dans l'eau, et c'est le chemin de la conversion. Mais après moi vient celui qui a beaucoup plus de pouvoir que moi – je ne mérite même pas de porter ses sandales ». Quelle était la grandeur de Jean ? Sa grandeur était son humilité et son sentiment d'indignité : « Je ne suis pas digne de délier les sandales de celui qui vient après moi ». Quel était son langage? Le langage du défi, de la confrontation, de la forte clameur du repentir et du rejet du mal. Il a vécu une vie dure et ses paroles étaient dures. Il a mérité par ses paroles d’être décapité (martyr de la mission) ; c'était le prix de son engagement.

« Il vous baptisera dans l’Esprit-Saint et le feu. Vous avez déjà la pelle entre les mains pour séparer le bon grain de l'ivraie. Il gardera le blé dans ses greniers, tandis que la paille il la brûlera dans le feu qui ne s'éteint pas."

Le baptême de Jean était pour la repentance : se détourner du péché et adopter un nouveau mode de vie selon la parole de Dieu. Notre baptême en Jésus-Christ par l'eau et l'Esprit se traduit par une nouvelle naissance et l'entrée dans le Royaume de Dieu en tant que ses fils et filles bien-aimés (Jean 3:5). Le Seigneur Jésus vient baptiser chacun de nous dans l’ Esprit Saint, afin que nous puissions marcher dans sa vérité et sa sainteté et rayonner la joie de l'Evangile à tous ceux que nous rencontrons. La parole de Dieu a le pouvoir de changer et de transformer nos vies, afin que nous puissions être des lumières qui emmènent les autres vers Jésus-Christ. Comme Jean-Baptiste, nous aussi, nous sommes appelés à témoigner de la lumière et de la vérité du Christ. Montrons-nous aux autres Jésus-Christ, dans notre façon de vivre, de parler et de les traiter? Laissons le Saint-Esprit purifier et transformer nos esprits et nos cœurs.

ORATION

Seigneur, tu es mon rocher et mon Rédempteur. Apprends-moi à faire confiance à ta force dans mes moments de faiblesse, à ta fermeté quand j'hésite. Ne me laisse pas être satisfaite de moi-même et inattentive. Au contraire, en ce temps saint où nous célébrons ta venue parmi nous en tant qu'homme, laisse-moi être attentive et engagée, consciente de tes dons et déterminée à faire de mon mieux pour construire ton royaume. Seigneur, fais brûler ta lumière dans mon cœur afin que je puisse connaître la joie et la liberté de ton royaume. Remplis-moi de ton Esprit Saint et permets-moi d'être un témoin de la vérité de ton Évangile et de montrer aux autres Jésus-Christ. Amen.

CONTEMPLATION

Apprenons-nous de la profondeur de l'engagement de Jean-Baptiste à abandonner tout ce qui entrave notre proximité avec le Seigneur, et expérimentons-nous son amour et sa proclamation du royaume ?

Laissons ce que nous tenons et la vie aura un sens... Que dois-je lâcher durant ce temps de l'Avent alors que j'attends impatiemment la venue du Seigneur ?
 

ENGAGEMENT

Comment les paroles de Jean-Baptiste ont-elles eu une telle force, autorité et influence ? Comment pouvons-nous faire nôtres cette force, cette autorité et cette influence ?

Ai-je besoin d'un désert de silence pour écouter la Parole de Dieu ? Comment faire un petit espace à Dieu, un silence intérieur pour que Dieu me parle ?

Que signifie pour moi « préparer le chemin du Seigneur, aplanir son chemin » ? Que sont les montagnes, les collines et les vallées et les chemins tortueux de ma vie ? Qui sont les personnes qui préparent le chemin du Seigneur parmi nous et dans la société ?

 

ORAISON FINALE

Dieu tout-puissant, alors que nous sommes nourris par ta Parole, donne-nous la sagesse et la grâce de gérer les affaires du monde avec sagesse et de vivre une vie digne du ciel. Nous faisons cette prière par le Christ notre Seigneur, Amen.

 

Télècharger : 
Lectio Divina - 04-12-2022 fr Download