Sainville : 25e anniversaire de la béatification de Marie Poussepin

on 11 Déc, 2019
Affichages : 3028

Sainville (France), 11/12/2019, Sr. María Fabiola Velázquez.- A l'invitation de Sr. Véronique Margron, Prieure Provinciale de France, à l'occasion des 25 ans de la Béatification de Marie Poussepin, nous avons été plus de 100 personnes le 23 novembre à Sainville, 25 Sœurs et une Novice. Étaient également présentes deux Sœurs de la Congrégation de Saint Paul de Chartres.

Ont participé aussi à cette célébration 25 enfants de la Catéchèse avec leurs responsables ; quelques jeunes, plusieurs personnes qui travaillent avec nous soit à Sainville, Janville ou Dourdan, et un grand nombre de laïcs qui s'identifient comme « les Amis du Couvent Marie Poussepin » (soient parce qu'ils sont membres de l'Association qui porte ce nom ou parce qu'ils nous connaissent par d'autres moyens).

La Célébration Eucharistique a été présidé par Monsieur le Curé d'Auneau, le Père Silouane, accompagnée d'un diacre. Après la Messe, tous les participants ont été invités à prendre « le verre de l'amitié » et tous ont partagé le repas avec nous. Faisant mémoire de cette journée nous pouvons dire qu'elle a été une  « vraie fêté de famille » dans la joie, l'accueil mutuel, la reconnaissance de ce que nous avons hérité de la Bienheureuse Marie Poussepin, « Apôtre Social de la charité ».

À la fin de la célébration de la Messe, lors de l’annonce de la présence, prochainement, d'une Communauté à Sainville, les gens étaient très heureux et n'en finissaient pas d'applaudir...

 

PAROLES DE SR. MARÍA FABIOLA: C'est avec une profonde émotion que je vais me permettre de dire ces mots, ici à Sainville, où il y a 323 ans Marie Poussepin a fondé notre Congrégation, et en cette même chapelle où elle a si souvent prié personnellement, en Communauté, avec les jeunes et avec les laïcs adultes. Durant cette journée de rencontre en ce "lieu source", Sœur Véronique Margron, Prieure Provinciale de France et son Conseil ont souhaité qu'ensemble nous commémorions les 25 ans de la Béatification de Marie Poussepin à Rome, le 20 Novembre 1994, où plusieurs d'entre vous étaient présents, ainsi que moi-même.

Ce matin je vais tout simplement partager avec vous une " relecture du Projet de Marie Poussepin" , qui à l'imitation du Christ, dont " le cœur adorable brûlait d'amour pour son Père et pour les hommes", dans une inlassable recherche de Dieu, bouleversée par la misère, la maladie et l'ignorance qu'elle découvre à Sainville se met au service de ses frères... Amour de Dieu, amour des hommes, une seule visée contemplative l'engage à parler à Dieu ou de Dieu, à travers une charité pleine de miséricorde et de compassion. Charité qui va s'adresser particulièrement aux plus pauvres, charité qui sait se faire inventive, en ne se contentant pas de donner le secours nécessaire, voire indispensable, mais en procurant aussi avant tout, les moyens de subvenir soi-même à ses besoins par le propre travail.

« Bienheureuse Marie Poussepin, Apôtre Social de la Charité »
Certes, parce que sa charité saisit l’être humain dans sa totalité et qu'elle veut répondre à ces différentes faims:
Faim de pain et de savoir;
Faim de dignité et de reconnaissance;
Faim de bonheur;
Faim de vérité;
Faim de Dieu...

À vrai dire, la charité a été durant toute la vie de Marie Poussepin, le secret de son action, le motif profond de tous ses sacrifices, la cause de toutes ses épreuves. Dans le long cheminement spirituel de celle qui s'est regardée souvent comme "l'ouvrière de la Providence", la grâce baptismale a assumé tout ce donné humain, en unifiant son être dans une sagesse supérieure, don de l'Esprit. Notre Fondatrice nous en livre fraternellement le secret, lorsqu'elle nous dit: « Conservez la présence de Dieu dans toutes vos actions, et pour cela parlez-Lui souvent, parlez souvent de Lui, et renouvelez souvent l'intention de tout faire pour sa gloire ». Oui, là est effectivement le secret d'une vie quotidienne vécue à la lumière intérieure qu'on porte en soi et qui laisse transparaître aux autres, quelque chose du visage du Christ.

« Que les Sœurs portent partout où elles seront appelées, la connaissance de Jésus-Christ et de ses mystères... » Règlements de Sainville XXVII, 1738)

 

Cliquez sur les flèches pour se déplacerCliquez sur les flèches pour se déplacer

Cliquez sur les flèches pour se déplacerCliquez sur les flèches pour se déplacer