Message du Pape François du 1er septembre

on 09 Sep, 2020
Affichages : 1798

Bangalore (L'Inde), 09/09/20, Sr. Jacintha Gracy Miranda, Coordinateur de JPIC.- Depuis la publication de l'encyclique du pape François « Laudato Si » le 24 mai 2015, le 1er septembre est célébré par la famille œcuménique comme la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création et le début du temps de la création qui se termine par la fête de saint François d'Assise le 4 octobre. Pendant cette période, les chrétiens renouvellent leur foi dans le Dieu de la création, dans la prière et dans le travail pour le soin de la maison commune.

 
Le thème choisi par la famille œcuménique pour la célébration de la création en 2020 est : « Jubilé pour la Terre », qui marque le 50ème anniversaire de la Journée internationale de la Terre nourricière. Le 1er septembre, dans son message, le pape François a fait allusion au Jubilé dans les Saintes Écritures (Lv 25, 10), comme un temps pour :


- Se souvenir de la vocation originelle de la création à exister et à s'épanouir en tant que communauté d'amour.
- Retourner, revenir à Dieu dans la repentance.
- Se reposer et trouver des modes de vie justes et durables, qui puissent donner à la terre le repos dont elle a besoin.
- Réparer l'harmonie originelle de la création et guérir les relations humaines tendues.
- Se réjouir car l'Esprit Saint inspire les individus et les communautés du monde entier à s'unir pour reconstruire la maison commune et pour défendre les plus vulnérables.

La réflexion du pape François sur le soin et le respect de la terre nous invite à travailler pour la paix, l'harmonie avec la création et à rechercher des actions concrètes pour parvenir à une écologie intégrale dans les différents secteurs de la société.

Elle souligne que la pandémie nous a amenés à un carrefour, devenant un moment décisif pour mettre fin à nos objectifs et activités superflus et destructeurs, pour cultiver les valeurs, les liens et les activités qui donnent la vie ; pour revoir notre position vis-à-vis de la société de consommation et du soin de la création, pour l'examen écologique des habitudes d'utilisation de l'énergie, de consommation, de transport et d'alimentation.

Le Jubilé de la Terre doit être en paix avec le Créateur qui est la source et l'origine de toutes choses. C'est un moment de réflexion et d'écoute de la voix de la création et des êtres humains, en particulier des pauvres et des plus vulnérables. C'est partager l'héritage commun de la création dans une joyeuse communion, en se soutenant et en se protégeant mutuellement.

Le Pape souligne que le moment est venu de mettre en place une "justice réparatrice" par l'annulation de la dette des pays vulnérables, en reconnaissance des graves effets des crises médicales, sociales et économiques auxquelles ils sont confrontés à cause du Covid-19. Les politiques, la législation et les investissements doivent être axés sur le bien commun et garantir que les objectifs sociaux et environnementaux mondiaux soient atteints.

L'urgence climatique nous avertit que nous manquons de temps et que si nous n'agissons pas, ce sera catastrophique, en particulier pour les communautés pauvres du monde entier. Elle appelle toutes les nations à réduire les émissions et à rétablir le droit des communautés indigènes à reprendre le contrôle de l'utilisation de leurs terres. Ils doivent être protégés contre les sociétés multinationales qui opèrent dans les pays les moins développés de manière abusive, par l'extraction destructive de combustibles fossiles, de minéraux, de bois et de produits agro-industriels, entre autres.

L'appel est d'écouter le cri de la terre et des pauvres et de se donner la main pour reconstruire la maison commune et défendre les personnes vulnérables. L'année anniversaire de Laudato Si', est l'occasion de lancer des initiatives au niveau local et mondial, en réponse à cet appel.

Unissons-nous donc, en profitant de l'interconnexion actuelle, pour créer un monde plus juste, plus pacifique et plus durable, et faire du « Temps de la création » une initiative véritablement œcuménique.