En période de restructuration, nous vivons dans la synodalité

on 11 Nov, 2023
Affichages : 579

Colombie, 11/11/2023, Sr. Olga María Botia Sánchez, délégué JPIC. Prov. de Colombie y el Caribe, président de la Commission Justice et Paix OP de Colombie.- « Allez dans le monde entier et proclamez la bonne nouvelle du salut à tous les peuples" (Mc 16,15) ». Cet impératif évangélique, confié par Jésus à ses disciples et en eux à l'Eglise, d'aller dans le monde entier, de proclamer l'Evangile, de guérir les malades et de libérer les opprimés, est la tâche que nous avons également assumée dans la Congrégation.

Nous sommes les héritières d'un charisme fondé sur l'Évangile et, dans le discernement à la lumière de la Parole, nous cherchons à l'actualiser chaque jour, en semant l'espérance et en nous insérant dans les aréopages où la vie crie. Au fil du temps, nous nous rendons compte que la réalité nous dépasse, que nous ne pouvons y arriver seuls et que nous avons besoin d'autres personnes pour « réaliser des processus de transformation intégrale des groupes vulnérables en vue d'une vie digne, durable et solidaire à travers le développement de projets de solidarité. Pour cela, chaque structure forme et consacre des sœurs comme Marie Poussepin l'a fait avec les jeunes femmes de son temps ». Cfr 55 GC. P. 24 n°4

Engagées dans les priorités du Projet JPIC de la Congrégation et dans cette expérience de synodalité de cheminement avec d'autres, dans la Commission Justice et Paix de l'Op de Colombie, nous avons commencé le 17 août 2023 un processus de formation de quatre ans au second semestre (2023- 2026), sur la Doctrine et la Pensée Sociale de l'Eglise. Nous saluons la proposition de la famille dominicaine qui, dans le contexte du 7ème centenaire de la canonisation de Saint Thomas d'Aquin : « Vise à offrir un espace de formation à la Doctrine et à la pensée sociale de l'Église qui nous permettra de dynamiser les dimensions contemplatives et apostoliques de la vie dominicaine».

Les défis actuels du changement climatique, l'agenda 2030, les populations vulnérables, les migrants, les réfugiés, la justice sociale, la construction de la paix, la promotion de l'humanisme intégral dans la solidarité et les droits de l'homme, sont quelques-unes des questions qui méritent une mise à jour et une réflexion continue sur la base de la spiritualité chrétienne. C'est pourquoi la formation permanente à la pensée sociale de l'Église peut nous inspirer et maintenir des formes créatives d'accompagnement, la promotion d'une pastorale plus efficace et l'aide aux communautés de vie qui ont besoin d'un soutien inspiré par la charité chrétienne". cfr. Proposition pour le processus de formation des DSI.

Ce cours s'adresse à tous les membres de la famille dominicaine en Amérique latine : moniales, religieux, frères et laïcs, qui ont volontairement accueilli cet espace virtuel de formation et plus de 300 personnes se sont inscrites et ont participé aux rencontres organisées (le contenu du cours se trouve sur la page web de l'académie dominicaine. org.justice et paix). L'Institut pour la Justice et la Paix et l'Institut pour la Paix et le Développement IPAZDE de l'Université de Santo Tomas certifieront ce processus de formation.
 
 «Construire des alliances avec d'autres congrégations, l'Ordre des Prêcheurs, les organisations ecclésiales, la vie consacrée, la société civile... selon les besoins de chaque pays » (cf. Priorité 4 Projet JPIC).