Comment vivre le charisme de Marie Poussepin dans le laïcat

on 23 Jan, 2021
Affichages : 1575

« Hommes et femmes de l’Eglise au cœur du monde et Hommes et femmes du monde au cœur de l’Eglise » 

Puebla N. 786; Aparecida N. 209.
 

Sofía TorresSofía TorresBarranquilla (Colombie), 23/01/2021, Fraternité des Laïcs Dominicains de la Présentation, Sofia Torres Algarín.- Dans notre expérience de Laïcs Dominicains de la Présentation, nous avons vécu le Charisme selon nos possibilités, gardant présent notre style de vie comme serviteurs de la charité pour être lumière du monde et sel de la terre. La prière, la méditation et la contemplation font partie de notre quotidien ; la solidarité, gratuité, compassion, générosité et joie de vivre nous caractérisent. Nous nous préparons chaque jour à l’appel du Seigneur, en étant vigilants, conscients de ce que seule sa grâce nous inspire, nous soutient et nous prend par la main à chaque instant.

Nous veillons à ce que nos œuvres parlent pour nous, vivant comme l’a recommandé Marie Poussepin : « que l’exemple édifie plus que les paroles », et de telle manière que chaque jour commence dans le Seigneur dont Il est la source et tende vers Lui comme à sa fin.

Laïcs Dominicains de la Présentation, nous faisons connaître le Charisme dans nos foyers, faisons nôtre la douleur et la joie de l’autre. Nous nous connaissons et partageons les différents moments de la vie de la Province de Medellin comme famille Présentation.

Le projet de vie Laïc Présentation dans lequel nous nous engageons et que nous renouvelons tous les deux ans, indique les dimensions à vivre dans le quotidien ; malgré les limites individuelles nous rendons différents services dans les paroisses telles que : proclamation de la Parole, agents exceptionnels de communion, pastorale de la santé, le service éducatif tant dans les collèges que dans les universités ; de plus nous proposons des activités ludiques et récréatives pour les personnes du troisième âge dans plusieurs maisons de retraite ; nous sommes bienfaiteurs de foyers gériatriques, tout spécialement celui de San Antonio à Barranquilla, depuis approximativement quinze ans.

Les exigences de la pandémie du coronavirus depuis mars 2020, nous ont entraînés à des changements importants tel le télétravail et, dans quelques cas, les alternances en présentiel. Les réunions dans les communautés paroissiales ont été suspendues ; nous partageons l’Eucharistie, l’Heure Sainte et la liturgique des heures sous la forme virtuelle ; mensuellement nous faisons des rencontres en ligne avec ceux que nous retrouvons, nous célébrons la vie, pratiquons la Lectio Divina, étudions les documents et encycliques actuelles telles Fratelli Tutti et révisons le vécu de notre projet de laïcs, entre autres.

Nous avons été touchés directement par le virus de la Covid-19, qui a coûté la vie le 18 juin dernier à notre sœur et fondatrice de la Fraternité, Antonía María Acosta de Olmos, de 78 ans. D’autres membres et leurs familles, ont également été sérieusement affectés, mais par la grâce de Dieu l’ont surmonté.

Bien que parfois le jour paraisse nuit et que la nuit soit si longue et obscure, nous sommes sûrs que tout changera, que n’importe quelle expérience, aussi dure soit-elle, passera aussi. Finalement, comme membres de la grande famille Présentation, nous attendons dans la foi, nous espérons dans le Seigneur à l’exemple de la Bienheureuse Marie Poussepin. La première strophe de notre Hymne résume le chemin comme Laïc Dominicain de la Présentation : « En esprit tous unis, dans une accolade fraternelle d’amour, fraiche sève du tronc robuste, rêve bleu de la Présentation ».


Isabel GonzálezIsabel GonzálezMedellín (Colombie), 23/01/2021, Fraternité des Laïcs Dominicains de la Présentation, Isabel González López.- L’appel que la Congrégation m’a fait pour participer au Laïcat, qui a commencé dans la Province de Medellin en 1999, fut une opportunité pour vivre au milieu du monde ma vocation baptismale, motivée par un Charisme spécial que je connaissais déjà enfant. Ce fut le moment de commencer une nouvelle étape de ma vie, engagée à approfondir ce que signifiait être laïque « Sel et Lumière » ; j’étais ouverte au processus de formation que nous offrait la Province pour suivre les traces de Marie Poussepin et la spiritualité Dominicaine.

Très clairement Marie Poussepin dit : « N’omettez rien pour former des personnes qui puissent perpétuer après elles ces bonnes œuvres » R I.

La formation reçue lors de chaque rencontre, m’a donné la force de vivre jour après jour mon engagement chrétien fondé sur la prière, l’Eucharistie, la présence permanente de Dieu dans ma vie, l’étude de la Parole qui a fait croître ma foi, les rencontres avec les sœurs et avec les membres de la fraternité qui ont clarifié mon identité de laïque comme nous le demandent Puebla N° 786 et Aparecida N° 209 : « Etre hommes et femmes de l’Eglise au cœur du monde et hommes et femmes du monde au cœur de l’Eglise ». En même temps j’ai approfondi la conscience de mon appartenance à l’Eglise et à la Congrégation pour vivre au milieu de la société, de la famille et de la communauté paroissiale le Charisme de Marie Poussepin.

Il y a 15 ans j’ai acquis un sérieux engagement pour l’Evangélisation dans ma communauté paroissiale en travaillant dans différents champs missionnaires : la formation des mères vulnérables, l’accompagnement des personnes âgées et des malades, l’animation de groupes d’Evangélisation ; ceux-ci m’ont permis de ressentir une partie vitale de l’Eglise et de la Construction du Royaume de Dieu.

Depuis, je sens au fond de mon cœur que je dois vivre et partager tout ce que le Seigneur m’a donné. Appartenir à la Fraternité depuis 1999 jusqu’à ce jour m’a permis, à partir de ma vie professionnelle et de mon rôle d’infirmière, d’être témoin qualifié de don et de service comme la Bienheureuse Marie Poussepin.

Je remercie la Province qui nous a accompagnées dans ce processus de formation, nous a ouvert ses portes et nous a donné un large horizon missionnaire pour vivre l’exercice de la Charité. Je considère une grâce et une bénédiction d’appartenir à la Congrégation comme Laïque Dominicaine de la Présentation.