Appelées à un renouvellement constant

on 25 Aoû, 2022
Affichages : 746

Girardot (Colombie), 25/08/2022, Sr. Olga María Botia Sánchez, Délégué JPIC de la province de Santafé.- Faire vivre les propositions et les exhortations que la Doctrine Sociale de l'Église et les documents de la Congrégation proposent, c’est un appel permanent au discernement et aux exigences personnelles et communautaires, pour permettre la naissance de nouvelles expériences qui répondent à la clameur de la terre et à la clameur des pauvres.

"Accomplir des processus de transformation intégrale dans des groupes vulnérables" 55e CG

Dans le projet Justice et Paix de la Province de Santa Fe de Bogotá 2020 -2024, il est proposé comme stratégie que « selon la réalité et les possibilités des communautés locales, il faut connaître les organisations qui travaillent avec des groupes de migrants, de personnes évacuées de leur milieu, de femmes, d'enfants des rues et d'autres situations de personnes vulnérables ou de groupes dont la dignité de fils et filles de Dieu n'est pas reconnue ».

Programme radio "Terra Nostra" Station radio La Zona Radio. Girardot Cundinamarca. Olga María Botia S. Invités Sœur Diana Gisela Dolorita, Mme Gladis Moreno et Oscar Gómez.Programme radio "Terra Nostra" Station radio La Zona Radio. Girardot Cundinamarca. Olga María Botia S. Invités Sœur Diana Gisela Dolorita, Mme Gladis Moreno et Oscar Gómez.

Dans cet article je partage l'expérience que nous avons commencé en mars 2021, dans la communauté de l'école de la Présentation de Girardot, soutenue par le Plan de travail d'évangélisation dans le diocèse de Girardot, Cundinamarca, Colombie. Dans le contexte de la synodalité, encouragées par le plan JPIC de la Congrégation, nous avons proposé à l'évêque la formation de la commission de la pastorale écologique du diocèse, qui vise à articuler, promouvoir et encourager les initiatives qui représentent des actions concrètes pour la mise en œuvre de la spiritualité des encycliques Laudato Si et Fratelli Tutti, qui font de nos communautés, paroisses et emplacements, des espaces d'écologie intégrale et de rencontre avec les plus vulnérables.

Visite de sensibilisation dans les établissements scolaires du Girardot. Semaine Laudato Si. Membres de la commission pastorale écologique.Visite de sensibilisation dans les établissements scolaires du Girardot. Semaine Laudato Si. Membres de la commission pastorale écologique.

La commission s'est formée et s'est consolidée avec la participation de prêtres, de professeurs d'université qui ont des programmes sur les questions environnementales dans la ville, de professionnels laïcs, d'anciens élèves, de certains membres de l'administration municipale et d'agents pastoraux, motivés par nos visites aux réunions des vicariats, des groupes pastoraux paroissiaux et des institutions éducatives.

La persévérance et la systématisation des réunions mensuelles de l'équipe de coordination, la formation, un programme radiophonique, des activités écologiques, des campagnes d'aide à la solidarité et des rencontres avec des groupes vulnérables (personnes sans domicile fixe, personnes qui travaillent au recyclage et personnes âgées), ont été un espace d'évangélisation et des stratégies qui nous permettent de capter l'intérêt de personnes de différents secteurs, qui ont été motivées pour connaître l'encyclique Laudato Si et veulent se joindre à cette mission au profit du soin de la maison commune et du souci des personnes vulnérables.

FORMATION

Les cours de formation et de perfectionnement pour les promoteurs de JPIC, les animateurs de Laudato Si, ceux de JPIC- Roma, UISG et du Dicastère pour le Service du Développement Humain Intégral, ainsi que les initiatives que nous partageons en tant que Congrégation, sont des scénarios qui nous donnent des outils et motivent la coordination des réunions mensuelles, afin que dans cette réalité où nous avons été envoyées, nous continuions à répandre les semences du Royaume et qu'avec « audace et créativité » nous soyons témoins du « Service de la Charité » dans l'Eglise, hérité de Marie Poussepin.

Dès le début, Marie Poussepin a mis son œuvre au service de l'Église. Elle souhaite qu'il soit perpétué et étendu, « afin que les Sœurs puissent apporter partout où elles sont appelées, la connaissance de Jésus-Christ et de ses Mystères ».

« Les médias au service de l'évangélisation ».

 Compte tenu du fait que le diocèse de Girardot est composé de 69 paroisses situées dans des zones urbaines et rurales, nous avons conclu une alliance avec la station de radio « La Zona Radio » et le réseau de stations de radio communautaires du diocèse. Chaque semaine, nous diffusons en direct un programme écologique appelé « TERRA NOSTRA », à travers lequel nous prions pour les intentions des communautés et encourageons l'approfondissement des documents de la Doctrine sociale de l'Église. Le programme est réalisé avec des invités spéciaux, qui partagent leurs expériences et leurs connaissances. Les thèmes du calendrier écologique et les objectifs de l'encyclique Laudato Si sont une source d'inspiration pour structurer la réflexion et la musique de chaque audition. En outre, il s'agit d'un espace permettant de connaître, de faire connaître et de promouvoir les événements écologiques que les institutions ont prévus. A long terme, nous prévoyons d'avoir des correspondants écologiques leaders des différents secteurs et paroisses du diocèse.

« L'évolution du monde exige de nous une actualisation continue. La formation, dans la ligne de notre identité, est l'œuvre de toute la vie. Elle favorise l'unité de la personne et nous rend capables de nous adapter avec discernement à des situations toujours nouvelles. » C1.

CAMPAGNES D'ÉDUCATION ET DE SOLIDARITÉ

« Le soin de la planète nous met au défi de revoir notre engagement à prendre soin de notre maison commune et de générer des campagnes de sensibilisation... »LS

Inspirées par les paroles de Jésus dans l'Evangile « Donnez-leur quelque chose à manger » et par la précarité de la vie et la faim que vivent tant de personnes, dont certaines à cause de la pandémie de Covid 19, nous avons rejoint le projet pilote d'une Fondation dirigée par une ancienne élève qui, comme Marie Poussepin, a appris de sa mère la philanthropie et l'aide aux plus démunis. Pendant plus d'un an, elle a financé, avec ses propres ressources et l'aide d'amis, la préparation de 60 déjeuners pour des personnes sans domicile fixe, des personnes âgées vulnérables et des personnes en précarité. Avec l'aide de bénévoles, les déjeuners étaient initialement livrés du lundi au vendredi, mais en raison d'un manque de ressources, la livraison a été limitée à deux jours par semaine.

Nous recherchons des ressources pour pouvoir poursuivre cette initiative qui, concrètement, « nous appelle à découvrir le Christ dans les pauvres, à leur prêter notre voix pour leurs causes, mais aussi à être leurs amis, à les écouter, à les interpréter et à recueillir la mystérieuse sagesse que Dieu veut nous communiquer à travers eux ». (EG198).

En prenant soin de notre maison commune, nous avons découvert comme de grands alliés les « ramasseurs de déchets » dans les activités formelles de gestion des déchets. Nous avons initié le contact avec ce groupe vulnérable, par des gestes de solidarité et de partage fraternel, à des dates significatives ; une stratégie que nous sommes en train de perfectionner en alliance avec certains centres de collecte de recyclage de la ville et bientôt nous coordonnerons l'accompagnement avec certaines des paroisses auxquelles appartiennent les centres de recyclage. Nous avons l'intention de créer des espaces d'écoute personnelle pour connaître la réalité de ces personnes qui travaillent en tant que « ramasseurs de déchets » et établir avec les autorités des solutions pour améliorer leur qualité de vie personnelle et familiale. «  L'Esprit nous demande de nous ouvrir à la nouveauté de nouveaux ministères, où nous rendons possible un monde plus humain, plus proche, où nous accompagnons l'humanité blessée qui continue à chercher les empreintes de Dieu, où nous ouvrons nos portes à de nouvelles relations fraternelles de collaboration, de travail organisé, en alliances, où nous découvrons les valeurs que chacun possède et brisons les barrières de l'indifférence. » (Magazine Vinculum n° 135).

Sœurs avec le Pape François : « Nous reconnaissons, encourageons et remercions tous ceux qui, dans les secteurs les plus variés de l'activité humaine, travaillent pour assurer la protection de la maison que nous partageons... Un merci particulier à ceux qui luttent avec vigueur pour résoudre les conséquences dramatiques de la dégradation de l'environnement dans la vie des plus pauvres du monde ». LS 13.

 

Sources :
François, Exhortation Apostolique Evangelii Gaudium (24 novembre 2013).François, Lettre encyclique Laudato Si (24 mai 2015).
François, Lettre encyclique Fratelli Tutti (3 octobre 2020).
Constitutions Sœurs de Charité Dominicaines de la Présentation.
55e Chapitre général 2019.
Projet JPIC. Province de Santa Fe. 2020-2024.
Vers une vie religieuse synodale. Vinculum Magazine /280 Juillet - Septembre 2022.
 
Photos :
Dossier personnel Sr. Olga María Botia S.