Assemblée ouverte vice-provinciale des États-Unis

on 18 Oct, 2023
Affichages : 576

USA, 18/10/2023, Sr. Karen Champagne.- C'est avec une grande joie que nous avons célébré l'ASSEMBLÉE VICE-PROVINCIALE des États-Unis du 29 septembre au 1er octobre 2023. Des sœurs des sept communautés étaient présentes à l'Assemblée.

 UN TEMPS POUR CÉLÉBRER QUI NOUS SOMMES, UN TEMPS POUR LÂCHER PRISE, UN TEMPS POUR FAIRE DE LA PLACE AUX AUTRES

C'était un moment de prière ensemble pour partager des pensées et des sentiments. C'était aussi le moment de remercier Dieu pour tout ce qu'Il avait fait à travers chacun, et ensemble pour faire de la Vice-province des États-Unis ce qu'elle est aujourd'hui. Nous avons eu la chance d'avoir la présence de Sr. Joanna Fernandes avec nous qui a coordonné et facilité ce week-end. Ses dons et sa connaissance de notre Vice-Province et de chaque sœur nous ont aidés à entrer pleinement dans l'expérience de la célébration et du partage fraternel. Nous remercions Sœur Maria Escayola d'avoir envoyé Sœur Joanna parmi nous pour cette importante Assemblée alors que nous nous préparons à nous joindre à la Province de Guadalupe.

Pour marquer ce moment de notre histoire, et avant de ne faire qu'un avec la Province de Guadalupe, nous avons créé une « capsule temporaire » qui nous représente toutes en ce moment. La capsule temporelle contient des symboles qui expriment la mission de chaque communauté, ainsi que des photos et des listes de sœurs et de communautés.

L'Assemblée a commencé dans la Chapelle le vendredi 29 septembre. Au cours de la prière d'ouverture, les symboles de chaque Communauté ont été placés dans la Chapelle près de l'autel pour que tout le monde puisse les voir et à la fin de l'Assemblée, les objets ont été placés dans la capsule temporelle et enterré près du puits devant la Maison Vice-Provinciale; une réplique du puits de Sainville, France. Elle sera exhumée dans vingt-cinq ans. Il y a une plaque sur le puits où la capsule temporelle est enterrée expliquant la raison d’être de cette capsule temporelle.

Lors de la prière d'ouverture et pendant les prières du matin et du soir du week-end, il y a eu une bénédiction pour chaque sœur par Sœur Joanna où elle a lu et partagé un peu sur chaque sœur et sa vie dans la Vice-Province, en soulignant ses dons. Cela se faisait en groupes de six sœurs par ordre communautaire et lorsque Sœur Joanna eut fini le partage, toutes les autres sœurs levèrent la main et offrirent une prière de bénédiction pour les sœurs reconnues.

Après la prière d’ouverture dans la chapelle, nous avons eu un dîner-partage au cours duquel nous avons partagé la cuisine de chacune. Nous avons surtout vécu notre expérience internationale par les plats et la nourriture que les Sœurs préparaient.

Le samedi matin a commencé par la prière du matin et la célébration de l'Eucharistie. Dans la première lecture du jour du prophète Zacharie, un ange a dit : « Chante et réjouis-toi, ô fille de Sion ! Voyez, je viens habiter parmi vous, dit le Seigneur. De nombreuses nations se joindront au Seigneur ce jour-là, et elles seront son peuple et il habitera parmi vous. »N’est-ce pas ce que le Seigneur nous a dit à tous pendant ces mois de préparation à l’adhésion à la Province de Guadalupe ?

Nous avons ensuite célébré et partagé notre histoire ensemble à travers la narration. Chaque sœur a partagé une histoire sur sa mission ou sur des personnes qui ont pu toucher sa vie ou l'avoir influencée pendant son séjour dans la Vice-province des États-Unis. Nous avons appris davantage les unes sur les autres à un niveau plus profond et avons pu apprécier les dons et la vie de chacune. C'était une vraie bénédiction. Ce fut aussi un moment de gratitude et d'action de grâce envers le Seigneur pour les nombreuses grâces qu'Il nous a accordées à travers la vie des unes et des autres.

Samedi après-midi, nous avons célébré les cadeaux concrets et amusants que nous avons reçus de Sœur Joanna. Nous nous sommes ensuite divisés en groupes pour partager ces cadeaux tout en gardant un pour nous. Ce fut un moment drôle, mais aussi un moment de réflexion pour reconnaître comment nous avons vécu le fait de recevoir et de nous offrir nos cadeaux les unes aux autres.

Nous avons terminé la journée par la prière du soir et un repas de fête. Pour nos loisirs, nous avons organisé un concours de décoration de citrouilles. Nous avions chacun un partenaire et décorions nos citrouilles. La créativité de chaque sœur s'est révélée pour que tous puissent l'apprécier.

Le dimanche matin a commencé par la prière du matin et la célébration de l'Eucharistie. La deuxième lecture de Philippiens 2 :1-11 souligne que notre responsabilité en tant que chrétiens est d'être une force active qui s'unit dans l'unité pour atteindre l'objectif commun de proclamer le Royaume de Dieu à travers un paradigme d'humilité illustré par un forme de service démontrée par le Christ. Pour nous, c'est un objectif vers lequel nous devons travailler en nous unissant à la province de Guadalupe.

Au cours de notre séance du matin, nous avons réfléchi et partagé ce que nous ressentions pendant cette période de restructuration pour nous joindre à la Province de Guadalupe et ce que nous ressentions à mesure que nous nous rapprochions de cette réalité.

Dans l'après-midi, nous nous sommes réunies en groupes et avons continué notre partage sur la façon dont nous pouvons reconnaître et gérer nos sentiments, puis nous nous sommes réunies à nouveau avec l'ensemble du groupe. C'était aussi un moment de guérison. Les sœurs ont exprimé qu'elles bénéficiaient de la liberté de s'exprimer sans aucun jugement et d'une atmosphère d'ouverture de la part de tous.

La prière de clôture a été un temps de réconciliation, d'action de grâce et d'envoi. Nous avons eu un service de réconciliation qui s'est terminé par le signe de la paix. Un rituel, le plus significatif du week-end, a été celui où les quatre provinciales, passées et présentes, Sr Joanna Fernandes, Sr Marina Mejia, Sr Vimala Vadakumpadan et Sr Marta Inés Toro, versaient chacune une carafe d'eau bénite dans le bénitier représentant le symbole de notre rassemblement, de notre unité et de notre bénédiction. À la fin de la prière, chaque sœur est sortie, s'est bénie avec l'eau bénite de la fontaine et s'est dirigée vers le puits pour enterrer la capsule temporelle en chantant « Compagnons du voyage ».
 

A l'extérieur de la Maison Vice-Provinciale, nous avons eu une prière pour honorer toutes ces Sœurs qui nous ont permis d'arriver à ce moment. Chacune de nous est une capsule temporelle humaine qui porte l'héritage de nous tous et de toutes nos sœurs depuis la fondation initiale aux États-Unis à travers le temps. Nous espérons transmettre à nos futures Sœurs une Communauté priante, joyeuse et aimante, prête à prendre des risques et à continuer à vivre le charisme de la Bienheureuse Marie Poussepin où que nous soyons ; une communauté de prière qui va vers les pauvres, les marginalisés et ceux qui sont dans le besoin. La capsule temporelle a été scellée et enterrée. Pour conclure ce rituel, nous nous sommes béni les mains avec le signe de croix avec de l’huile de la Basilique Notre-Dame de Guadalupe pour embrasser notre union avec la Province de Guadalupe pour former la Province Notre-Dame des Amériques.