Los Andes : pour commencer le Carême, pèlerinage à Camporredondo

on 12 Mar, 2017
0
0
0
s2sdefault
Camporredondo (Pérou), 12/03/2017, Sœurs de la Communauté.- Avec le mercredi des cendres, l’Eglise universelle s’est mise en chemin pour vivre le Carême, temps de grâce et de conversion. La communauté de la paroisse de Camporredondo (Amazones-Pérou), accueillit avec enthousiasme l’invitation de se rendre en pèlerinage à la montagne où se trouve la Croix de Pucho, lieu religieux particulièrement significatif pour les gens d’ici.
 
Camporredondo. Avec Sr. Natalia Huaman. Il est important la présence de personnes âgéesLe samedi 11 mars fut choisi pour ce pèlerinage. Dès 7h.30 le matin, enfants, jeunes et adultes rejoignaient l’église ; et à mesure que les gens arrivaient grandissaient l’attente et le désir de commencer la route. Avec admiration nous avons remarqué aussi la présence de personnes âgées qui, malgré leurs limites physiques, participaient avec grande foi et dévotion. La météo aussi se mit de la partie et fut « avec nous » : alors que le jour précédent la pluie n’avait pas cessé, ce jour-là nous commencions sans pluie.
 
Dans la prière de départ, Sr. Nora Zuleta fit référence au peuple d’Israël pérégrinant dans le désert, lieu de rencontre avec Dieu, d’expérience de sa proximité et de sa miséricorde. Ainsi elle nous invita à vivre cette démarche comme un itinéraire qui préparerait et disposerait le cœur à vivre en plénitude en ce temps liturgique. Durant le chemin, nous alternions des psaumes, des chants et des réflexions de sens pénitentiel. L’invitation constante était de nous sentir pèlerins, d’écouter, chacun, la proposition que Dieu nous faisait en ce temps de grâces. De temps en temps nous faisions des arrêts pour reprendre des forces, nous attendre les uns les autres.; puis nous continuions notre marche, nous laissant accompagner de la présence de Marie, à travers la méditation du Rosaire..
 
En prenant la dernière montée, pour arriver à la chapelle où se trouve la croix de Pucho, nous avons commencé la méditation du Chemin de Croix, nous unissant au chemin que parcourut Jésus au moment de sa passion. Alors nous avons pris le temps de nous remettre en mémoire la situation de tant de personnes dont nous savons qu’elles passent par des moments difficiles, particulièrement les malades de notre communauté paroissiale. Après deux heures et demi de marche, la fatigue se faisait sentir, mais la joie d’être arrivés tous ensemble fut plus grande. Nous avons médité et prié la dernière Station du Chemin de Croix au pied de la Croix. Enfin, nous avons recueilli tout le vécu de cette marche avec une oraison éclairée par le Livre du Deutéronome : « Et maintenant Israélites, que vous demande le Seigneur votre Dieu ? Seulement de l’honorer et de suivre tous ses chemins ; que vous l’aimiez et l’adoriez de tout votre cœur et de toute votre âme et que vous accomplissiez ses commandements. » Puis, chacun exprima sa prière de remerciement ou de demande et s’engagea, dans le même esprit de l’invitation du carême, à la conversion.
 

Pour terminer, nous avons partagé le repas dans une joyeuse ambiance fraternelle pleine d’espérance. L’après midi nous avons pris le chemin du retour, le cœur plein de reconnaissance de tout ce que nous avions vécu ensemble.

Camporredondo. Sr. Nora Zuleta Posada présente dans le pèlerinage.
Camporredondo. En chemin

Camporredondo. Première a la gauche, Sr. Nora. Au fond, Sr. Rocío Cuéllar