Bolivie : IIè Rencontre des Laïcs Dominicains-Présentation

on 24 Jui, 2017
0
0
0
s2sdefault

Cochabamba (Bolivie), 12/07/2017, Sr. Socorro García A.- A la Maison de retraite Marie Poussepin, à Cochabamba-Bolivie, s’est déroulée la IIè rencontre Nationale des Laïcs Dominicains–Présentation de Bolivie, les 11 et 12 juin, avec la participation des délégations des départements de La Paz, Santa Cruz et Cochabamba. Avec beaucoup d’attentes, tous avons partagé la joie de la rencontre et admiré la beauté de ce lieu. Ala fin de ces jours de riche réflexion, Josué Barra, laïc de La Paz, a été heureux de partager avec quelques-uns de ses compagnons :

Groupe de participantsGroupe de participants

Josué : Quelle impression avez-vous de cette deuxième rencontre ?

Fredy Ordóñez (de Cochabamba) : Il y a eu davantage d’intérêt, La Paz est un groupe très nombreux et engagé. Je pense qu’il est fondamental de nous rencontrer et de chercher les facteurs communs : activités pastorales et engagements dans les lieux où nous sommes : Cochabamba, Santa Cruz et La Paz., les lieux où nous travaillons avec les Sœurs. Nous ne pouvons oublier que la spiritualité de Marie Poussepin nous unit et il faudra penser à quelque chose de plus grand qu’une rencontre : activités nationales comme laïcs, ainsi pourrons nous partager la mission avec d’autres laïcs, les Sœurs et les Prêtres.

Josué : Comment t’est apparue la journée ? Est-ce la première fois que tu participes ?

Omar Troncoso (Santa Cruz): C’est la première fois que je viens avec mon épouse . Je crois que c’est une grande richesse de réfléchir sur la spiritualité de Jésus et de Marie Poussepin. Et, de plus, de connaître des personnes d’autres lieux qui travaillent dans l’Eglise et pour ses frères, nous voyons que nous ne sommes pas seuls.

Josué : Comment t’ont paru les exposés ?

Omar Troncoso (Santa Cruz) : Ce fut profond et de réflexion. Le travail en groupe nous aide à approfondir et clarifier les doutes. Nous espérons que ces réunions seront plus fréquentes.

Josué : Comment as-tu passé ces deux jours de rencontre ?

Ruth Alarcón (La Paz): Fantastique ! Ce fut une excellente occasion de connaitre de nouvelles expériences et de partager les nôtres.. Cela m’a donné une bonne impression, en effet nous les laïcs devons grandir et apprendre d’autres formes d’évangélisation, connaissant chaque fois davantage Jésus. Je crois qu’en ces deux jours de rencontre nous avons approfondi l’importance de notre mission en Eglise et la nécessité de continuer à travailler ensemble avec les religieuses. Maintenant je ressens la nécessité de remercier le Seigneur de m’avoir permis d’apporter sa Parole à d’autres et avec d’autres frères.