16 Jui, 2016
0
0
0
s2sdefault

Camporredondo (Perou), 28/04/2016, Du Supplément Camporredondo de Los Andes.- En réponse à la demande formulée en 2013 par Mgr Emiliano Antonio Cisneros Martinez, Augustins Récollets, évêque du diocèse de Chachapoyas, dans le département d'Amazonas, au Pérou, après plusieurs expériences missionnaires dans lesquelles quelques laïques ont participé et après beaucoup de discernement, le 27 Avril dans une Eucharistie célébrée à la maison provinciale à Lima et présidée par le P. Juan José Salaverry, prieur provincial des Dominicains, a été fait l’envoi officiel des Sœurs. Rocío del Pilar Cuéllar Dávalos, Ana Inés Márquez Paneso, Nora del Socorro Zuleta Posada et María Natalia Huamán Vicente, qui sont parties de Lima à Camporredondo le 28 Avril, avec la joie et la générosité du missionnaire qui se lance et risque à porter la Bonne Nouvelles.

Lire la suite...
14 Jui, 2016
0
0
0
s2sdefault

France, 05/01/2016, Sr. Amanda Mancipe.- Les rencontres dites du Düsseldorf, sont nées du désir de partager entre jeunes sœurs des congrégations dominicaines d’Europe. A cette rencontre (02-04/01/2016) Sr. Cielo Esperanza Patiño, de la communauté d’Il Rosario (Rome) et moi-même (France), sur l’invitation de Sr. Véronique Margron, Prieure Provinciale de France, y avons participé. Nous étions un groupe de 22 sœurs des différents pays et congrégations dominicaines d’Europe et Sr. Else-Britt coordinatrice continentale. Sr. Else nous a parlé de l’histoire et des statistiques des sœurs dominicaines apostoliques en Europe.

Lire la suite...
08 Jui, 2016
0
0
0
s2sdefault

El Callao (Perú), 04/06/2016, Sr. Luz Maribel Burgos Ugaz.- Sr. Maribel, coordinatrice de la Stratégie Sanitaire de Prévention et Contrôle de Tuberculose de l'Hôpital San José del Callao, travaille avec une équipe multidisciplinaire formée d'un pneumologue, une infirmière, une psychologue, une travailleuse sociale, une nutritionniste, un chimiste pharmacien et divers personnels techniciens d'infirmerie. Je suis convaincue que veiller sur la santé des personnes touchées par la Tuberculose (TBC) est un droit, celles-ci doivent être prises en charge avec humanisme et c'est pour moi une grande richesse que d'apprendre de leurs expériences, parce que ce sont les personnes les plus vulnérables qui souffrent d'une exclusion sociale.

Lire la suite...