De Manizales, vers Marie Poussepin

on 11 Mai, 2020
0
0
0
s2sdefault

Manizales (Colombie), 11/05/2020, Equipe Année de Grâce.- « Laissez les enfants venir à moi, et ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent. Amen, je vous le dis : celui qui n’accueille pas le royaume de Dieu à la manière d’un enfant n’y entrera pas » (Luc 18, 16 -17). À travers les vidéos que vous verrez ci-dessous, quelques enfants du Collège de la Présentation à Cartago - Valle, Province de Manizales, ont voulu partager ce qu'ils savent de Marie Poussepin, en soulignant ce qui les intéressait davantage de sa vie de sainteté. 

Ce travail a été possible grâce à la participation des enseignants et des parents. Également de la province de Manizales, Sr. Jessica Alejandra Álvarez, a voulu partager à cette occasion-là, un poème et la vidéo qui l'accompagne, avec des images produites par elle-même. 

Élèves du 1er élémentaire - Colegio La Presentación - Cartago

  

Enseignante : Janny Johanna Figueroa López. Les participants de la première année étaient : Mariana Aguilera Pulgarin. Emanuel Cano Gómez. Juan Felipe Cardona Ramírez. Martin Correa Quintero. Nicolás Críales Gómez. Juana Miguel Díaz González. María Camila Duarte Betancur. María Antonia Duque Lasoo. Thomas Flores Velásquez. Juliana Gutiérrez Sánchez. Luciana Jaramillo Osorio. Víctor Manuel López Ramírez. Julián Narváez Duarte. Juan Sebastián Oviedo Villareal. Mariana Rosero Cardona. Juan Sebastián Vélez Vargas.

Vidéo-poème de Sr. Jessica Alejandra Álvarez

Marie Poussepin, sa vie est une œuvre d'art

Je peux parler de la poésie si je le fais à partir de ma passion, ma passion est l'art dans la poésie.  Bien sûr, ce n'est pas l'art de la poésie, c'est l'art d'un peintre qui prend ma main et traduit les mots en traits et en couleurs. C’est l’art qui me permet de m'exprimer graphiquement, tandis que la poésie engendre en moi le sentiment de peindre l'invisible à travers les mots. Écrire sur ma Mère Fondatrice n'est rien d'autre que prendre ma palette de couleurs inspirées, peindre ses rêves comme l'arc-en-ciel, peindre les champs de Sainville éclairés par des lucioles qui reflètent le souvenir d'une empreinte qui reste gravée au plus profond de la Terre. Je veux peindre un sourire doux, passionné et plein d'espoir qui dure dans le temps. Je veux peindre la lueur de ses yeux splendides, extasiés et amoureux. Je veux peindre son visage avec des gestes de tendresse, mêlés de tons de Charité, c'est pourquoi je demande au meilleur peintre de dessiner sur nos visages de Sœurs de la Présentation, le visage de notre Mère Marie Poussepin, avec le sourire de la Charité et avec des yeux pleins d'Esperance et le cœur brûlant d'amour pour le Dieu Providence.

Sr. Jessica Alvarez R.