« Gardez la présence de Dieu dans toutes vos actions »

on 25 Oct, 2020
Affichages : 1513

Perico (Cuba), 25/10/2020, Sr. Gladis Rodriguez Estepa.- Pour ceux qui souhaitent connaître la Bienheureuse Marie Poussepin, fondatrice des Sœurs de Charité Dominicaines de la Présentation de la Sainte Vierge. Dans le cadre de la célébration des 25 ans de grâce pour : la Béatification de Marie Poussepin, "Apôtre social de la Charité", effectuée à Rome le 20 novembre 1994, par Saint Jean-Paul II, recevez mes chaleureuses salutations.

Je donne un bref aperçu de la vie de Marie Poussepin 1653 -1744: Elle est née à Dourdan, en France, le 14 octobre 1653 et a été baptisée le jour même de sa naissance. Elle a grandi dans une famille chrétienne où la foi, le travail et l'engagement sont profonds. Son père Claude Poussepin et sa mère Julienne Fourrier étaient propriétaires de la fabrique de bas de soie, travail avec lequel ils gagnaient leur vie. Encore enfant, Marie Poussepin accompagnait sa mère aux services de charité de la paroisse et elle y buvait l'esprit de charité qui était le moteur de sa vie.

Ainsi "elle vit ce qui est juste aux yeux de Dieu et l'accomplit", et à l'instar de saint Dominique, dont elle professait la dévotion, elle parlait à Dieu, des hommes et aux hommes elle parlait de Dieu. Inspirée par la Providence, en 1696, elle quitte sa ville natale, Dourdan, qui est prospère, pour se rendre dans l'humble village de Sainville, un petit lopin de terre dévasté par la guerre, la misère et l'ignorance où elle trouve des veuves, des orphelins et toutes sortes de difficultés qui touchent profondément son cœur de miséricorde et de compassion et l'amènent à y fonder sa communauté pour soulager tant de misère et d'ignorance.

Elle fait construire une maison où elle et ses sœurs puissent vivre l'Évangile. "La piété des premiers a attiré les autres. C'est ainsi que son œuvre a grandi, avec de fortes racines dans son pays natal, la France ; des racines qui se sont étendues à travers l'Amérique et l'Asie et de là, les six premières sœurs françaises sont arrivées en Colombie, le berceau de la Présentation en Amérique : Sr Pauline. Sr. Émerence, Sr. Marie Françoise, Sr. Augustin Marie, Sr. Saint Paul et Sr. Gaetan. Elles sont arrivées à l'hôpital de Saint-Jean-de-Dieu où ils ont fait preuve de charité envers les malades et à l'hospice envers les orphelins. Leur témoignage a attiré des jeunes qui ont voulu se consacrer comme elles au service de Dieu et de leur prochain. Ainsi, la Présentation s'est développée et a ouvert son travail à l'éducation dans les Collèges et dans les écoles libres. Ainsi, l'annonce de Jésus-Christ se réalise par l'exercice de la charité qui devient une mission de prédication.

La Congrégation est au service de l'Église depuis 324 ans, partout où nos frères les plus nécessiteux réclament notre présence, en fournissant des services dans les hôpitaux et les centres de santé, dans les collèges et les écoles et dans le ministère paroissial. Nous sommes sur 4 continents : Europe, Asie, Afrique et Amérique. Le Seigneur continue aujourd'hui à appeler les femmes qui veulent se consacrer au service de Dieu et de leurs voisins, à annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume. " Voici venir des jours – oracle du Seigneur Dieu –, où j’enverrai la famine sur la terre ; ce ne sera pas une faim de pain ni une soif d’eau, mais la faim et la soif d’entendre les paroles du Seigneur. " (Amos 8 :11). Marie Poussepin a vécu pauvrement, toujours confiante en la Providence, c'est pourquoi elle écrit dans son testament : "N'ayant rien gardé pour moi, je ne possède rien". Elle s'est totalement vidée, pour servir les plus nécessiteux de son temps. 

Aujourd'hui, au XXIe siècle, nous sommes appelées à vivre "le service de la charité" de telle manière qu'avec un esprit et un cœur ouverts, avec la grâce de Dieu et la protection de la Bienheureuse Vierge Marie, Reine de la Présentation, nous puissions répondre aux besoins de l'homme d'aujourd'hui, un homme de communications, de technologie, de progrès... mais... un homme loin de Dieu, dominé par l'ambition de l'avoir et du pouvoir. Pour annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ dans les services que nous rendons à partir de notre charisme, pour vivre et mourir au service de l'Église dans l'exercice de la charité, il est nécessaire d'ouvrir nos cœurs et d'accueillir la grâce de Dieu en ce moment de l'histoire de l'humanité avec les traits de la famille ; la piété, la simplicité et le travail. 

Lorsque j'ai rencontré Marie Poussepin et son œuvre, en tant que Sœur de Charité, Dominicaine de la Présentation de la Sainte Vierge, j'ai dit au revoir à ses filles avec cette phrase de Marie Poussepin : "L'humilité rend tout facile". Je remercie Dieu de m'avoir permis venir chez vous avec cette petite lettre qui vous permet de vous rapprocher de Jésus-Christ et que par un service de charité vous pouvez vous consacrer à Dieu selon le Charisme de Marie Poussepin. Que Dieu déverse d'abondantes grâces et bénédictions sur cette œuvre de « SERVICE DE CHARITÉ » qui lui a été inspirée et qu'il l'enrichisse de nombreuses vocations. Avec une affection fraternelle.