IV Dimanche de l'Advent. Cycle A

on 15 Déc, 2022
Affichages : 659

Paris (France), 18 décembre 2022, Sr. Anne-Claire Tessier.- « Joseph, fils de David, ne crains pas ... »

 Mt 1, 18-24

18 Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint Esprit, avant qu`ils eussent habité ensemble. 19 Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle.
20 Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l`enfant qu`elle a conçu vient du Saint Esprit; 21 elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c`est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.
22 Tout cela arriva afin que s`accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: 23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d`Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.
24 Joseph s`étant réveillé fit ce que l`ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui.
 
 

« Joseph, fils de David, ne crains pas ... »

C’est à partir de ce verset que je souhaite partager ma réflexion aujourd’hui.

Joseph est un homme juste.

Dans l’Ecriture, le terme « juste » embrasse une dimension bien plus large que celle que nous pouvons trouver dans le dictionnaire. Il ne s’agit pas seulement d’un « souci de la justice » et du « respect du droit et de l’équité ».[1]

Joseph est un homme juste dans le sens où il est « ajusté » à Dieu, il veut se conformer du mieux possible aux attentes de Dieu envers lui.

On imagine facilement que la situation de Joseph était extrêmement difficile à vivre pour lui. Il a du se sentir trahi, blessé. Parce qu’il est juste et qu’il respecte la Loi, il décide de renvoyer Marie, mais il refuse de le faire publiquement, par respect pour son épouse.

L’ange qui lui apparait en songe vient le rassurer et lui assurer que Dieu compte sur lui. Malgré sa crainte Joseph fait confiance à Dieu et il prend chez lui Marie.

Cette attitude de Jospeh nous invite à regarder et relire nos propres attitudes. Sommes-nous attentifs aux signes que nous pouvons percevoir de Dieu dans nos vies ?

Nous nous retrouvons parfois dans des situations difficiles et nous ne savons pas comment agir ou réagir. Jospeh nous invite à mettre ces situations dans les mains du Seigneur avec confiance.

Puissions-nous faire confiance à Dieu et faire de notre mieux pour à notre tour essayer d’ajuster nos vies à ce qu’il espère pour nous.


[1] Dictionnarire - Larousse