TÉMOIGNAGES : Sr. Martine Bourquin

on 08 Juil, 2020
Affichages : 1725

Paris (France), 08/07/2020.- Sr. Martine Bourquin.- Bonjour mes sœurs, monsieur, mes dames. Je veux juste vous partager quelques souvenirs qu’il me reste la béatification de Marie Poussepin. Alors, j’ai eu cette chance extraordinaire de pouvoir m’y rendre. Alors que sincèrement j’étais dans la congrégation depuis quelques années seulement et n’ayant fait mes vœux définitifs qu’un avant la béatification.

 

Ma place n’était pas d’y aller. Par hasard il fallut que je rendre service auprès d’enfants pour les accompagner. J’ai couru et là je me suis retrouvée d’une façon extraordinaire, merveilleuse, dans la place saint Pierre, le matin en grande habit dominicain que je porte rarement. Face au Vatican. Où se trouvaient trois immenses portraits dont celui de Marie Poussepin. Qui était chère à mon cœur. Je me suis tout de suite sentie en terrain connu. Alors nous avons traversé cette immense place, pour entrer dans la basilique où nous avions des places réserver pour la Congrégation. La célébration, a été extraordinaire, merveilleuse et incroyable on nous a donné des livrets magnifiques, ornementés…malheureusement aujourd’hui je ne les ai pas, ils sont gardés dans placard de la chambre. Mes les souvenirs sont formidables, alors vous dire la beauté de cette célébration, c’est vraiment touchant. Ont été appelés effectivement les trois qui ont eu l’honneur d’être béatifiés. Et là, nous avons sœurs de charité dominicaine de la Présentation, d’être mise à l’honneur, ! ce moment-là a été splendide et magnifique !

La célébration a duré plus de deux heures, ! mais qu’importe ! C’est vraiment dans l’atmosphères du Vatican et dans l’Église Saint Pierre une splendeur de beauté et j’ai pensé profondément que Marie Poussepin, n’aurait pas souhaiter un tel faste, parce qu’elle avait beaucoup de simplicité dans ce qu’elle était, s’occuper des plus pauvres, elle aurait été un petit peu choqué, de voir un tel apparat, pour la béatifier, mais qu’importe, c’est vraiment extraordinaire. Alors nous avons vécu cette célébration de façon très belle, et là je pense qu’il m’en restera toujours des souvenirs, et honnêtement durant la célébration j’ai associée à moi, toutes les sœurs qui n’ont pas pu venir et même un vous parlant maintenant je vous associe tous, à mes quelques souvenirs pour vraiment vous dire que c’était une cérémonie exceptionnelle. Voila.