Mosaïque de Marie Poussepin

on 01 Nov, 2020

Chili, 1/11/2020, Carmen González Moreno.- Je suis Carmen González Moreno, j'ai connu la Congrégation à Melipilla et je me suis sentie profondément identifiée avec le charisme de Marie Poussepin. J'ai eu la grâce de partager la vie et la mission de la Congrégation, en tant que religieuse, pendant neuves années, un temps d'expérience communautaire et missionnaire très riche, au cours duquel j'ai pu grandir humainement et spirituellement, en mettant au service du bien commun la formation que j'ai reçue et les talents que le Seigneur m'a donnés.

Au cours de ma vie religieuse, j'ai découvert que ce n'était pas ma voie, mais j'ai gardé dans mon cœur l'esprit de service appris de Marie Poussepin et de ses filles ; c'est pourquoi, lorsque j'ai quitté la Congrégation, j'ai commencé à travailler dans le secteur de la santé et pendant 10 ans j'ai été bénévole au "Hogar de Cristo", un centre d'accueil et de soins pour les gens de la rue. 

En ce temps de grâce que la Congrégation vit en célébrant le 25e anniversaire de sa béatification, je voudrais partager avec vous cette belle mosaïque que m'a donnée ma belle-sœur, réalisée par elle, elle me l’offert lors de la célébration de mes 50 ans, car elle savait combien elle était significative dans ma vie, cette femme qui depuis mon adolescence a captivé mon cœur et qui, au fil des ans, a été mon point de référence dans mon engagement quotidien à vivre la foi. Sans aucun doute, ce temps de grâce et de joie que vit la Congrégation a également été pour moi un temps de grâce et de joie, tout comme la joie profonde de me souvenir de sa vie qui a été connue de ma famille et de mes amis grâce à mon témoignage de foi et de spiritualité. Mes filles la voient depuis l'enfance comme "la grand-mère française" qui prend soin d'elles et leur fait des cadeaux, c'est pourquoi, dès ses premiers mots, elles l'appellent "Grand-mère Marie".

Je ne suis pas dans la congrégation mais je me sens en faire partie, j'accompagne et je visite les sœurs et les portes de ma maison leur sont toujours ouvertes. Je me sens aussi partie de ce bel héritage qu'est le charisme de la fondatrice, puisqu'elle a été une force motrice à chaque étape de ma vie, en tant que femme consacrée, mère, épouse et veuve. Elle me donne une force renouvelée qui, malgré les difficultés de la vie, me soulève toujours et m'encourage à continuer sur le meilleur chemin.

Ma salutation amoureuse pour toutes les sœurs du monde et mon amour éternel pour ma chère mère Marie Poussepin.