TÉMOIGNAGES : Sr. Cécile Sawadogo

on 24 Sep, 2020
Affichages : 1524

Lourdes (France), 24/09/2020, Sr. Cécile Sawadogo.- Je m’appelle sœur Cécile Sawadogo de la Vice- Province d’Afrique ; je suis en mission en France à Lourdes. Marie Poussepin a vécu, et a prié, elle a veillé sur son œuvre et nous rendons grâce à Dieu. Elle a mis en pratique sa vie de femme, elle a été près de la croix du Christ ; elle a exercé son charisme elle été a charitable envers les plus démunis.

L’année de la grâce c’est la joie du cœur, c’est une action de grâce à Dieu pour son don gratuit, pour toutes ses œuvres. Marie Poussepin a fondé sa congrégation avec les filles sans bagage, et les sœurs sont restées fidèles à son œuvre jusqu’à sa béatification. J’ai senti la joie quand on m’a annoncée que j’ai été choisie avec sœur Noëllie KABORE pour aller à la béatification, c’était pour moi une grande joie, c’est sœur Carmen del Pilar qui me l’a annoncé. Que son âme repose en paix !

Nous avons effectué un bon voyage et j’ai rendu grâce à Dieu tout au long du voyage tout en découvrant les origines de notre Mère Fondatrice, la beauté du paysage et l’accueil des sœurs. A la Maison - Mère, j’ai visité le tombeau de Marie Poussepin, j’ai été dans sa chambre à Sainville et je me suis assise sur son lit, vraiment c’était impressionnant. Le jour de la béatification, à la Basilique de Saint-Pierre à Rome c’était une joie immense, il y avait une multitude de gens ; nos sœurs venues de différents pays et les fidèles laïcs. Cela m’a beaucoup touché. J’étais contente parce que l’Afrique était aussi présente. Rendons grâce à Dieu pour ses merveilles pour son Eglise et pour notre Congrégation.

Le message que je laisse à l’endroit des sœurs, c’est de toujours garder la flamme de charité allumée par Marie Poussepin et de mettre en pratique son charisme. Je vous invite à aimer notre mère fondatrice et la faire connaitre dans nos différentes missions. L’année de la grâce, nous invite à prier davantage Marie Poussepin et de mettre en pratique son œuvre de charité. Notre Mère fondatrice était inspirée en son temps, que nous puissions nous aussi être inspirées, afin de combattre l’ignorance de notre temps. Notre Mère fondatrice était une femme sociale, que nous puissions développer les œuvres d’amour avec la grâce de Dieu dans nos missions.